ADOPTION

Et après l’arrivée de mon lapin ?

Julie Lambert Amoureuse lapin nain

Julie Lambert, Paris, France

14 Septembre 2020

5

01 –Le délais d’observation

Votre petit protégé vient d’arriver chez vous, il est encore dans sa cage de transport et vous vous n’avez qu’une envie c’est de le prendre dans vos bras et lui faire faire le tour du propriétaire. Bien que vos intentions soient nobles il ne faut en aucun cas les appliquer.

Tout vient d’être bousculé dans la vie de votre nouvel ami. Il vient de perdre sa famille et ses amis, ses repères et tout ce qu’il avait toujours connu. Le mieux est donc de le laisser tranquille. Si vous pouvez mettre la cage de transport dans votre cage n’hésitez pas à le faire, à ouvrir la porte et à laisser votre lapin sortir de sa cage de transport pour découvrir sa nouvelle cage quand il l’aura décidé. Dans tous les cas, laissez votre lapin se reposer et se calmer seul, ne l’approcher pas, ne laisser pas d’enfant l’approcher et surtout ne laisser pas d’autres animaux l’approcher. Vous pourrez commencer à le toucher seulement dans quelques jours, une fois qu’il aura eu le temps d’observer son nouveau foyer et de comprendre que vous ne lui voulez aucun mal.

02 – Le mot à la mode : la quarantaine

Si vous avez d’autres lapins, je ne peux que vous conseiller d’effectuer une quarantaine avec votre nouveau venu. Aucun contact même visuel ne doit avoir lieu entre votre nouveau lapin et le lapin qui était déjà présent. Tout d’abord pour éviter tout problème de contagion de maladie ou parasite mais également pour éviter de créer des tensions de territoire inutile. Il est important pour vous de vous laver les mains après avoir touché l’un de vos lapins. Cette séparation doit être appliquée durant environ un mois, même si un délai plus court peut parfois être suffisant, surtout si une visite de contrôle chez le vétérinaire a été effectué pour le nouvel arrivant.

Et après l’arrivée de mon lapin ?

Le délais d’observation et la quarantaine sont primordiaux.

Photographié par Vincent Ribet.

03 – Protéger sa maison

Votre lapin est encore petit, mais tôt ou tard il faudra le sortir de sa cage afin de répondre à ses besoins physiques et psychologiques. Pour cela il est indispensable de sécuriser sa maison en amont. Il serait regrettable que votre lapin finisse électrocuté par un fil non-protégé ou empoisonné par une plante mal placée. Le mieux est donc de protéger tous les câbles accessibles aux lapins à l’aide de protège-câble ou de bande autocollante en PVC. Il faut également penser à mettre les plantes en hauteur ou à les changer de pièce.

04 – Une assurance santé

Parce que les frais vétérinaires coûtent cher et que personne n’est à l’abri d’une maladie ou d’un accident il peut être utile de souscrire à une assurance pour lapin. De plus en plus d’assureurs proposent cette option pour des tarifs allant de 8 à 20€ par mois. Ceci couvre généralement toutes les opérations ou examens urgents, mais également une partie de la stérilisation et les vaccins annuels.

05 – La stérélisation

Bien que votre lapin ne soit pas encore pubère, il faut, dans les semaines/mois qui suivent son adoption prévoir un rendez-vous pour sa stérilisation dans une clinique spécialisé pour lapin. Même si la stérilisation ne peut se faire qu’après les six mois de votre lapin, je conseille de s’y prendre tôt car certaines cliniques spécialisées ont plus de deux mois d’attente pour avoir un rendez-vous.

ALIMENTATION

Quelle alimentation pour mon lapin ?

ALIMENTATION

Quelle boisson pour mon lapin ?

ALIMENTATION

Les légumes pour lapins

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shares
Share This