ADOPTION

Où adopter mon lapin ?

Julie Lambert Amoureuse lapin nain

Julie Lambert, Paris, France

6 Septembre 2020

6

Ça y est, vous y êtes ? Vous avez mûrement réfléchi et vous êtes prêts à sauter le pas pour faire entrer un petit lapin dans votre vie ? Toutes mes félicitations, vous allez assurément passé de merveilleux moments en sa compagnie. Mais avant cela il reste un point à traiter : Où se rendre pour adopter un lapin. Bien-sûr, il y a l’option de facilité qui consiste à se rendre dans votre animalerie la plus proche que sont Truff**lt, Ani**lis ou encore Max**oo pour ne pas les nommer. Bien que cette solution soit relativement pratique, je ne la conseille absolument pas pour des raisons qui me sont propres.

Où adopter mon lapin nain

Pinpin est un lapin d’animalerie.

Photographié par Vincent Ribet.

01 – Un lapin en animalerie

Même si pour beaucoup l’animalerie est la solution de facilité, y comprit pour moi-même puisque j’ai acheté PinPin en animalerie, je ne conseille absolument pas cette option. La plupart des animaleries réservent à leurs animaux des conditions de vie lamentables. Les lapins y sont trop souvent entassés dans des petites cages. Les soigneurs où plutôt vendeurs n’ont que très peu de temps à accorder aux animaux, ne créant ainsi pas les propices à leurs développements. En vous y rendant vous vous apercevrez vite que les cages sont généralement parsemées de litière, souillées par les excréments et l’urine. Les animaux ne sont pas traités contre les parasites et sont même parfois porteurs de maladies. Ceci en dit long sur la compétence des vendeurs. De plus, n’ayant pas l’habitude de la main humaine, les animaux qui en sortent peuvent être très craintifs. La provenance des animaux est également très floue, souvent d’Europe de l’Est, d’éleveurs préférant le profit à la condition animale. Bien entendu cet avis très tranché ne concerne que moi, et si vous êtes sûrs et avez toute confiance en votre animalerie rien ne vous empêche d’adopter chez eux.

Pour ma part, je pense que l’idéal, en fonction de votre lieu d’habitation et de ce que vous recherchez, reste d’adopter en refuge ou chez un éleveur.

02 – Un lapin en refuge

Adopter en refuge, c’est avant tout sauver un animal. Les refuges accueillent et secourent les animaux trouvés, maltraités ou abandonnés. Trop de lapins se retrouvent en refuge suite à l’abandon par des maîtres qui n’avaient pas pris le temps de réflexion nécessaire avant l’adoption. Ceci entraîne un afflux très important de lapin dans ces organismes, qui doivent malheureusement procéder à des euthanasies faute de place. Se rendre en refuge c’est donc permettre à un animal de vivre mais aussi de retrouver un foyer dans lequel il pourra s’épanouir. Autre avantage, lapins issus de refuges ou d’associations sont vaccinés, stérilisés et quelques fois éduqués. Je ne peux donc que vous encourager à contacter la S.P.A la plus proche de chez vous ou d’autres associations spécialisées.

Où adopter mes lapins nains

Pipine est une lapine provenant d’un petit elevage.

Photographié par Vincent Ribet.

03 – Un lapin chez un éleveur

La dernière solution consiste à adopter chez un petit éleveur. Les petits éleveurs de lapins nains sont souvent des passionnés occupant cet emploi durant leur temps libre. Ces derniers peuvent vous communiquer une tonne de conseils en plus de leur passion pour ces animaux. Faite cependant attention aux élevages assez grands, avec des éleveurs n’ayant pas l’amour des lapins mais celui du profit uniquement. Le mieux pour se faire une idée est de contacter l’éleveur, de discuter avec lui et bien-sûr se rendre directement sur place pour observer le traitement réservé aux petites bêtes.

ADOPTION

Quel lapin adopter ?

ADOPTION

Tout le nécessaire avant l’adoption

ADOPTION

Et après l’arrivée de mon lapin ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shares
Share This